L'Action Agricole Picarde 18 mars 2020 à 12h00 | Par Vincent Fermon

La Chambre d'agriculture de la Somme fermée au public

Depuis hier, mardi 17 mars, le siège administratif de la Chambre d'agriculture de la Somme à Amiens et ses antennes délocalisées sont fermées au public. Mais les missions de ses agents continuent.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
L'accès aux locaux de la Chambre d'agriculture de la Somme est contraint depuis hier, mardi 17 mars.
L'accès aux locaux de la Chambre d'agriculture de la Somme est contraint depuis hier, mardi 17 mars. - © FM

« Face à l’épidémie de COVID-19, la Chambre d’agriculture de la Somme met en œuvre toutes les dispositions décidées par le Gouvernement pour limiter la propagation du virus et préserver la santé de ses ressortissants et de ses agents », expliquait-elle dans un communiqué du 18 mars.

En conséquence, le siège à Amiens et les antennes de Villers-Bocage, Abbeville et Estrées-Mons sont fermées à l’accueil du public «jusqu’à nouvel ordre». Néanmoins, assure la direction de la chambre d'agriculture, «les équipes restent mobilisées pour assurer une continuité des services malgré les restrictions de déplacement. Le travail à distance et les échanges dématérialisés sont organisés afin de maintenir les services de proximité et la réponse aux besoins des ressortissants et des acteurs des territoires».

Un lien digital

Dans les autres structures exerçant leur activité depuis les bureaux de la rue Saint-Fuscien, les consignes sont les mêmes. A la FDSEA de la Somme, par exemple, «des solutions alternatives pour garder le lien» ont été mises en place dès mardi, expliquait son directeur, François Magnier.

«A la suite des nouvelles dispositions sanitaires mises en place par le gouvernement face à la situation de pandémie du Covid-19, la FDSEA 80 est amenée à adapter son fonctionnement », ajoute-t-il. Toutes les réunions publiques ont été ou sont supprimées, y compris les réunions Pac et ZNT initialement prévues les 17, 18 et 19 mars. Les permanences d’Abbeville et de Péronne habituellement tenues par des conseillers de la FDSEA sont suspendues, ainsi que les rendez-vous physiques pour être remplacés par des entretiens téléphoniques ou en visioconférence.

Néanmoins, assure le syndicat, «les conseillers et les juristes restent à la disposition des adhérents et continuent d’assurer le suivi de vos dossiers par télétravail. Des solutions alternatives comme la mise en ligne (site Internet de la FDSEA, de L’Action agricole picarde et réseaux sociaux) des supports des réunions d’information, etc. Des SMS d’informations liés aux évolutions de la réglementation COVID-19 seront envoyés le cas échéant ».

Respect des consignes

La chambre d’agriculture appelle par ailleurs les agriculteurs, pour eux-mêmes, pour leurs salariés et leurs partenaires, à appliquer avec calme et confiance les mesures prescrites par les pouvoirs publics, dans le cadre de la lutte contre le COVID-19. «Il appartient à chacun d’entre nous de faire en sorte que les restrictions et le confinement durent le moins longtemps possible. C’est une question de solidarité nationale entre villes et ruralité, entre producteurs et consommateurs, entre générations et entre secteurs d’activités», rappelle enfin Françoise Crété, la présidente de la Chambre d'agriculture de la Somme.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui