L'Action Agricole Picarde 05 juillet 2018 à 09h00 | Par Réussir

La Conf’ veut une prise en charge du mildiou par les pouvoirs publics

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Confédération paysanne estime nécessaire une prise en charge du mildiou par les pouvoirs publics, indique-t-elle dans un communiqué publié le 4 juillet. « Pour le mildiou, comme pour la grêle ou les inondations, les paysans en situation difficile doivent pouvoir bénéficier d'un accès facilité aux aides sociales, d'une prise en charge des cotisations sociales ou encore de la possibilité de mettre en place du travail partiel sur leur ferme », justifie-t-elle. L'aide au maintien à l'agriculture biologique doit être rétablie et l'autorisation du cuivre maintenue, selon le syndicat. Sinon les « déconversions » qui ont déjà commencé, « vont s'accélérer, en contradiction avec les ambitions affichées sur l'agriculture biologique ». Enfin, la Confédération paysanne considère que la prise en charge financière du mildiou doit être abondée financièrement par d'autres acteurs et non les seuls paysans. « Il n’est pas acceptable qu'ils en supportent seuls les conséquences quand toute la filière agroalimentaire est concernée ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui