L'Action Agricole Picarde 06 février 2017 à 08h00 | Par AAP

La contractualisation érigée en priorité de la filière

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La filière du blé dur a érigé le 3 février la contractualisation en priorité pour asseoir un plan de relance pour une production à la peine cette année. «Deux sujets prioritaires» sont lancés en 2017, a expliqué Jean-François Gleizes, président du comité de pilotage : «un travail sur les rapports dans la filière, la contractualisation, et la sélection» variétale. L'ambition de doubler la production de blé dur en dix ans a été réaffirmée. Pour 2016-17, les surfaces sont tombées à 362 000 ha, en retrait de 2,1 % après deux années de forte hausse, selon les derniers chiffres d'Agreste. Le plan de relance doit être l'occasion de «se mettre autour d'une table» en vue d'établir «un prix gagnant/gagnant pour l'ensemble de la filière», a lancé Christophe Vinet (Cavac), proposant de sécuriser ainsi 30 % de la production.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous