L'Action Agricole Picarde 01 février 2018 à 10h00 | Par Florence

La DGCCRF s’inquièterait de la délocalisation des négociations commerciales à l’étranger

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le distributeur E. Leclerc aurait mis en place une «nouvelle pratique consistant à délocaliser la négociation commerciale à l'étranger» afin «d'éviter l'application de la loi française», a dévoilé une journaliste sur RMC, le 31 janvier. Cette information proviendrait du contenu d’une note interne de la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF), datée du 21 novembre. Leclerc a effectivement créé en Belgique une centrale d'achats avec le groupe allemand de distribution Rewe, nommée Eurelec. Cette dernière exigerait «de fortes dégradations des tarifs sans contrepartie et de nombreuses mesures de rétorsion contre les fournisseurs», selon la note interne. La DGCCRF estime qu'il faut «répondre urgemment à ces pratiques» afin d'éviter que «d'autres distributeurs» ne s'inspirent du modèle engagé par E. Leclerc «pour ne pas respecter les obligations de la loi». E. Leclerc a contesté cette information le jour même à l’AFP.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui