L'Action Agricole Picarde 07 juin 2018 à 11h00 | Par Réussir

La filière française du chanvre veut s'immiscer dans le village des JO

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Du béton de chanvre pourrait être utilisé dans la construction du village des Jeux Olympiques de 2024, a annoncé le 6 juin Quentin Pichon, chargé de mission à l’association « construire en chanvre ». L’association se positionne sur ce marché, avec le soutien de l’interprofession InterChanvre. Elle travaille actuellement à répondre aux cahiers des charges du village olympique. Cette opération a pour objectif de démontrer en grandeur réelle ce que la filière française du chanvre sait faire, a indiqué Benoît Savourat, président de la coopérative « la chanvrière de l’Aube ». « La filière française du chanvre redémarre, mais on note aussi une volonté de redémarrage au Canada et en Chine. Il serait dommage que nous perdions cette avance », a déclaré Benoît Savourat. La culture du chanvre, qui ne nécessite aucun traitement phytosanitaire, couvre 16 000 ha en France, 30 000 ha au Canada et 45 000 ha en Chine. Le béton de chanvre est produit à partir de la partie ligneuse du chanvre, la chènevotte. D’autres composants ont une forte valeur ajoutée, la fibre, et surtout la graine aux qualités nutritionnelles de plus en plus recherchées.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui