L'Action Agricole Picarde 18 juin 2020 à 08h00 | Par Agra Presse

La filière laitière étatsunienne secouée par le Covid-19

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«On est passé du rire aux larmes en quelques mois», résume Benoît Baron, économiste à l’Institut de l’élevage le 17 juin lors d’un webinaire dédié à la filière laitière étatsunienne. 2019 a été une bonne année pour le secteur laitier américain avec une production et des exportations en hausse. Mais cette éclaircie a vite été assombrie par l’épidémie de Covid-19 qui a touché de plein fouet les Etats-Unis où 2 à 3% du lait a dû être jeté au plus gros de la crise. «Il y a eu une dégradation rapide des cotations», observe également l’économiste. Les stocks se sont également accumulés à «des niveaux les plus élevés de ces dernières années». La conséquence a été immédiate pour les producteurs avec des prix payés à peine supérieurs à 300 dollars la tonne. «Il faut remonter à 2009 pour retrouver des prix aussi bas», explique Benoît Baron. Pour faire face, en plus des outils classiques d’aides à l’agriculture, le gouvernement américain a mis en place des aides exceptionnelles (aides directes, Coronavirus food aid program, achats publics…), explique Jean-Christophe Debar de la fondation Farm. «Grace à cette augmentation des aides exceptionnelles, on estime que le revenu agricole devrait être à peu près maintenu en 2020», indique-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous