L'Action Agricole Picarde 03 octobre 2017 à 08h00 | Par AAP

La FNSEA rencontre un E. Philippe «sensible à la grogne latente» des agriculteurs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Nous avons dit au Premier ministre que les agriculteurs vivaient très mal la période actuelle (...) Je crois qu'il a été sensible à cette grogne latente dont il a entendu parler par les préfets qui commencent aussi à le faire remonter», a rapporté Christiane Lambert, présidente de la FNSEA, à la sortie d'un entretien à Matignon le 2 octobre. Et de lui rappeler que les agriculteurs ont «un ressenti très négatif de la méthode de travail aujourd'hui, un budget présenté sans concertation, ni consultation, des décisions qui sont prises à la va vite parfois, une vraie difficulté à être entendu de la part des députés La République En Marche qui, pour beaucoup d'entre eux, découvrent les sujets agricoles, des aides qui ne sont toujours pas versées (...) La coupe est pleine !»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui