L'Action Agricole Picarde 14 février 2019 à 09h00 | Par Réussir

La HVE à l'aube de la «massification», selon le cabinet Deloitte

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Haute valeur environnementale (HVE) est «à un point de bascule», a expliqué Didier Livio, associé au cabinet Deloitte Développement durable, lors des premières rencontres nationales de la HVE, à Paris, le 13 février. «Nous vivons le démarrage de la massification. Parmi nos dix grands clients (dans le secteur agricole et agroalimentaire, ndlr), tous un objectif d'approvisionnement à 100 % en HVE à l'horizon 2023. C'est inscrit !» Pour accélérer ce développement, le cabinet plaide pour un «plan de communication massif de 5 à 10 M€ par an pendant cinq ans», qui serait financé sur fonds d'Etat, européens et privés. Comme la bio, la HVE est un label public ; il correspond au troisième niveau de la certification environnementale, créé par la loi Grenelle II (2010), à la demande de FNE (associations écologistes). Seul ce 3ème niveau est associé à un logo affichable sur les produits. A l'inverse de la bio, la HVE est basée sur des obligations de résultats, et non de moyens. Il concerne aujourd'hui 400 exploitations, dont 90 % en viticulture.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui