L'Action Agricole Picarde 08 novembre 2012 à 10h16 | Par AAP

La messe de saint Hubert perturbée

Manifestation des anti-chasse à la cathédrale d’Amiens.

Abonnez-vous Réagir Imprimer

C’est un moment particulier pour tous ceux qui y ont participé, ne serait-ce qu’une fois ; la messe de la saint Hubert rassemblait près de 2000 personnes en la cathédrale d’Amiens ce samedi 3 novembre. L’édition 2012 aurait pu laisser le souvenir des accompagnements lyriques des cors du Val de Selle, mais ce que retiendront les participants cette année, ce sont les perturbations générées par une quarantaine de manifestants «anti chasse».
Slogans hostiles, sifflets, trompes et comportements ont émaillé la cérémonie, de l’entrée à la sortie de la cathédrale, y compris durant l’office religieux. Cette initiative irrite au plus haut point Yves Butel, président de la Fédération départementale et de la Fédération régionale des chasseurs, et ce d’autant plus qu’elle est susceptible de se reproduire dans d’autres départements dans les prochaines semaines.

- © AAP

REACTION
Yves Butel, président de la Fédération des chasseurs de la Somme
«La profanation de notre messe ne restera pas sans conséquence»
Depuis plusieurs années un groupuscule se réclamant de l'écologie radicale n'a de cesse de crier sa haine de la chasse et des chasseurs, notamment des veneurs. Quelques militants çà et là lors de fêtes de la chasse, quelques tentatives de sabotage de chasse où leur nombre excède rarement la dizaine… Ils ont dépassé les bornes samedi dernier, en perturbant la messe de saint Hubert célébrée en la cathédrale d'Amiens en présence de plusieurs milliers de fidèles. Perturber la célébration d'un office religieux n'est en aucune manière acceptable et témoigne une fois de plus la véritable nature de ces militants extrémistes. Chacun est libre d'aimer ou pas la chasse, mais les chasseurs ne toléreront pas plus longtemps qu'une poignée d'excités utilise la provocation pour crier sa haine et empêche, par des méthodes fascisantes, notre liberté de culte.
La chasse est, en Picardie, bien plus qu’un loisir de prédilection. Elle fait partie du patrimoine culturel de notre région, elle a été source d’inspiration pour de nombreux édifices et œuvres d'art, elle a façonné les forêts domaniales et imprégné jusqu'à notre langage. Ce ne sont pas quelques activistes sans foi ni loi qui parviendront à ébranler notre culture, nos croyances spirituelles et notre art de vivre ! Nous tenons à avertir ces va-t-en guerre de la pensée unique que la profanation de notre messe ne restera pas sans conséquence et que si, par malheur, ils récidivaient, nous les en empêcherions.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui