L'Action Agricole Picarde 11 octobre 2017 à 08h00 | Par AAP

La MSA craint une régression pour les agricultrices

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Caisse centrale de MSA (CCMSA) a déclaré le 10 octobre que les annonces de la secrétaire d’État chargée de l’égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, quant à l’harmonisation du dispositif de congés maternité, semblait résulter de «l’ignorance du gouvernement» du recours, par les agricultrices, au service de remplacement. Pour la MSA, ce qui est annoncé comme une avancée formidable pourrait au contraire être une régression. Actuellement, 60 % des agricultrices enceintes ont recours au service de remplacement, ce qui leur permet d’arrêter de travailler. Mais, explique la MSA, une journée de service de remplacement coûte 147 €, alors qu’une indemnité journalière (ce qui est envisagé avec l’harmonisation du congés maternité) tourne autour de 20 à 30 € : insuffisant pour se faire remplacer sur l'exploitation.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui