L'Action Agricole Picarde 29 décembre 2017 à 08h00 | Par Alix

La propriété foncière, socle du développement de l’Afrique

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La propriété foncière, socle du développement de l’Afrique

Dans un article du 27 décembre du quotidien espagnol El País, le président libérien et lauréat du prix Nobel de la paix Ellen Johnson Sirleaf est revenu sur la question de la propriété foncière en Afrique. Selon lui, ce continent ne pourra pas échapper à la pauvreté, à la faim et la famine tant que les gouvernements n’auront pas garantis aux petits agriculteurs la propriété de leurs terres. Selon la Banque mondiale, plus de 90% des terres rurales africaines sont «sans papiers». «Le chevauchement et l'incohérence des systèmes de gestion des terres sont la norme en Afrique», selon l’article. Les registres fonciers sont inaccessibles, périmés, incomplets, inexacts ou inexistants, ce qui ralentit inévitablement les investissements étrangers. A noter également que les agriculteurs ayant leur terre en propriété augmentent leur chance de survie. Ainsi «en Tanzanie, les femmes dont la propriété foncière est protégée gagnent trois fois plus que les autres», peut-on lire dans l’article.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui