L'Action Agricole Picarde 09 novembre 2017 à 08h00 | Par Herd-Book Limousin

La section Nord-Picardie du Herd-Book Limousin résiste bien

L’assemblée générale de la section «Nord-Picardie» du Herd-Book Limousin (HBL) s’est tenue le 31 octobre dernier à Hardelot-Plage (62).

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Saisie informatique du pointage par un inspecteur du Herd-Book Limousin.
Saisie informatique du pointage par un inspecteur du Herd-Book Limousin. - © François d’Alteroche

Le nombre d’adhérents au Herd-Book Limousin continue de décroître (- 1,1 %), mais de façon moins forte par rapport à la campagne précédente. L’expertise et la compétence en génétique Limousine de ses équipes est sans doute à l’origine de cette baisse contenue. Car, dans le même temps, les adhérents connaissent une conjoncture économique incertaine qui ne favorise pas le remplacement de la population des éleveurs.
Au total, on compte quarante-six nouvelles adhésions (contre quarante-et-un lors de la campagne précédente) pour soixante-trois démissions, majoritairement dues aux cessations d’activité générale (dix-sept) ou d’élevage (huit), à l’arrêt du contrôle des performances (dix-neuf), au regroupement de cheptels (deux) ou pour des raisons diverses (économique, sanitaire, santé…). La section Midi-Pyrénées demeure sur la première marche du podium avec 238 adhérents, devant la Corrèze avec 181 et la Haute-Vienne, 144. Signalons également que la plus forte progression est à mettre à l’actif de l’Auvergne avec neuf nouveaux adhérents (+ 6 %). Elle conserve de ce fait sa quatrième place nationale. Quant à la section Nord-Picardie, elle compte vingt-trois adhérents sur la campagne écoulée. Conclusion : ses effectifs restent stables.

Les vaches cotisantes
D’un peu moins de 50 000 en 2000, le nombre de vaches cotisantes s’établit, au niveau national, à 73 188 (- 1,2 %) sur la dernière campagne. On constate donc sur cette campagne que le nombre de vaches cotisantes suit la même courbe que le nombre d’adhérents, même si cette baisse reste extrêmement contenue. L’augmentation de la taille des troupeaux compense la perte de troupeaux adhérents.
La section Corrèze occupe toujours la première place en nombre de vaches cotisantes (12 772 ; stable), devant Midi-Pyrénées (10 762 ; stable) et la Haute-Vienne (9 809 ; + 1 %). A noter que la Corrèze est également première par rapport à son taux de cotisation de 79 %. Il convient également de souligner la plus forte progression pour l’Outre-Mer (+ 13 %). Pour ce qui est de la section Nord-Picardie, elle compte 799 vaches cotisantes, soit un effectif en légère hausse. Le taux de cotisation est, quant à lui, de 65 %.

La certification
Au niveau national, après une précédente campagne marquée par une forte hausse, le nombre de femelles certifiées HBL diminue légèrement : - 5,4 % (18 751). La certification des mâles diminue plus légèrement encore (5 148 et - 3,1 %). Des chiffres qui permettent néanmoins de dépasser une nouvelle fois les objectifs de 17 500 femelles et 5 000 mâles certifiés, fixés en début de campagne.
Les sections les plus actives sont la Corrèze (3 829), la Haute-Vienne (3 709) et Midi-Pyrénées (3 389). Pour celle du Nord-Picardie, cette dernière a fait certifier lors de la campagne 45 mâles (+ 67 %, meilleure progression nationale) et 206 femelles (- 28 %). Le total est de 251 animaux certifiés, soit 1 % de l’activité nationale.

Le pointage
Au niveau national, le taux de couverture est toujours stable, soit à 85 %. Cette année encore, l’équipe des inspecteurs a largement assuré ce service auprès de tous les adhérents. Toutes les femelles de renouvellement ayant été pointées sur une période de trois mois et demi. Pendant cette campagne, 25 225 génisses ont été pointées, soit 1 767 de plus que la campagne précédente.
Dans la section Nord-Picardie, le pointage a porté sur 277 génisses contre 392 par rapport à la campagne précédente.

Vaches et taureaux qualifié
Au niveau national, le nombre de femelles qualifiées RR (Top 10 % supérieur de la race) diminue très légèrement par rapport à la précédente campagne (2 518 contre 2 831), quand les femelles qualifiées RRE (Top 1 % supérieur de la race) augmentent à nouveau dans cette campagne (869 contre 856). Les sections Midi-Pyrénées, Auvergne, Corrèze, Nord-Picardie et Pays de Loire se distinguent au niveau des nouvelles RR, qui représentent chez eux respectivement 5 % (Midi-Pyrénées) et 4 % (Auvergne, Corrèze, Nord-Picardie et Pays de Loire) des vaches cotisantes, tandis que pour les nouvelles RRE, les sections Aquitaine, Auvergne, Bretagne, Corrèze, Midi-Pyrénées et Poitou-Charentes représentent 2 % des vaches cotisantes.
Le nombre de taureaux qualifiés sur descendance en ferme reste stable dans cette campagne avec 169 taureaux qualifiés RR VS (+ 1), tandis que vingt-trois taureaux ont été qualifiés RRE VS en France.
Dans la section Nord-Picardie, vingt-neuf femelles ont été qualifiées RR, et six RRE, soit respectivement 4 et 1 % des vaches cotisantes.

 

Exportation : en progression

Avec 2 357 pedigrees édités pendant la campagne, on assiste à une nouvelle progression par rapport à la campagne 2015-2016 (+ 146). Bien qu’on se rapproche, les chiffres de 2007-2008 (2 966) ou de 2011-2012 (2 759) n’ont pas encore été rattrapés. Cette évolution montre néanmoins que, lorsque le sanitaire est en ordre, l’intérêt pour la génétique Limousine est important. Les principaux importateurs de cette génétique à haute valeur ajoutée sont les Espagnols avec 616 femelles et 129 mâles, les Italiens (435 et 86), les Roumains (229 et 23), les Hongrois (117 et 13) et les Polonais (109 et 62). Viennent ensuite les Lituaniens, les Turcs, les Belges, les Portugais, puis la Grande-Bretagne, le Luxembourg et les Pays-Bas.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui