L'Action Agricole Picarde 15 novembre 2012 à 13h45 | Par AAP

La technologie hybride fait dÉbat

Le marché des moissonneuses-batteuses hybrides (batteur transversal et 2 rotors axiaux) voit son offre évoluer.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © John Deere - Agco

Si Claas reste le spécialiste et leader incontesté du secteur, Agco vient de se lancer sur ce segment de marché avec un modèle aux couleurs Fendt et tout récemment Massey Ferguson. À l’opposé, John Deere abandonne cette technologie pour se recentrer sur ses modèles monorotor. Julien Levasseur, responsable produit chez John Deere et Bruno Villette, responsable produit chez Agco nous livrent leur analyse.

Pour quelles raisons abandonnez-vous la technologie hybride ?
Julien Levasseur : Depuis de nombreuses années, John Deere proposait deux types de machines non conventionnelles : les hybrides et les machines monorotor longitudinal. Lors de nos développements, nous nous sommes aperçus que la technologie mono rotor présentait plusieurs avantages vis-à-vis de la technologie hybride. La consommation énergétique est moindre pour un même débit de chantier. La qualité de grain est supérieure, grâce au battage par friction et non par choc. L’accès aux organes et l’entretien sont facilités. Développée aux Etats-Unis, la technologie axiale ne demandait qu’à évoluer pour s’adapter aux conditions européennes, ce qui a été fait avec l’introduction de la nouvelle série S en 2012. Cela nous permet également d’avoir une standardisation des modèles et donc une performance industrielle et une capacité de production augmentée pour répondre à une demande mondiale croissante.

Vers quelles machines vont se tourner les utilisateurs de modèles CTS ou C ?
Julien Levasseur : La remplaçante directe de la C670 est la S670. Pour un client qui possède une 9780CTS (modèle précèdent la C670 avec moins de puissance et de débit), il s’orientera vers une machine conventionnelle avec séparateur tangentiel T660/670 ou une S660/670 selon ses besoins et ses contraintes.

Quel intérêt de disposer d’une machine hybride en plus de votre modèle à rotor axial ?
Bruno Villette : Ceci permet d'offrir une technologie alternative. Dans certains secteurs (conditions humides et secteur élevage), les machines axiales ne sont pas les bienvenues, donc cette offre nous permet de toucher un plus grand panel de clients. Les ambitions d'Agco sur le marché de la récolte sont importantes, nous devons pour cela, pouvoir intéresser la clientèle la plus large possible.

Quelles sont les particularités de votre système de battage/séparation ?
Bruno Villette : Nous utilisons notre système de battage issu des machines conventionnelles à 8 secoueurs qui se démarque par son batteur à haute inertie de 600 mm de diamètre et un nouveau dispositif d'ouverture du contre-batteur améliorant le flux de récolte. Derrière le batteur, le tambour d'alimentation divise le flux de récolte en deux parties afin d'alimenter régulièrement les deux rotors. La zone de chargement des rotors est très large, afin d'éviter toute restriction d'alimentation. La répartition des doigts en spirale sur les rotors offre une séparation régulière et facilite le transfert de la récolte. Les grilles de séparation des rotors ont un design particulier en forme de doigts, préservant la paille et sont autonettoyantes. Autre élément exclusif pour notre machine hybride, c'est la seule de ce gabarit (type 6 secoueurs) à être dotée d'un système de nivellement complet du corps de la machine, avec l'AutoLevel qui agit sur la position des réductions finales avant.

Quel type d’utilisateur est visé ?
Bruno Villette : Nous visons aujourd'hui les clients acheteurs de machines non conventionnelles et aussi nos clients actuellement utilisateurs de grosses machines conventionnelles recherchant plus de débit.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui