L'Action Agricole Picarde 11 avril 2018 à 09h00 | Par AAP

Lait : la Fnil demande l’écoulement rapide des stocks de poudre

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les colossaux stocks de poudre de lait écrémée accumulés par le biais de l’intervention publique, lors de la dernière crise de surproduction laitière, pèsent sur «l’ensemble du secteur laitier européen» selon la Fédération nationale des industries laitières (Fnil). Ainsi, le syndicat, dans un communiqué du 10 avril, demande à la Commission européenne «de tout mettre en œuvre pour écouler le stock […] dans les délais les plus rapides possibles». En effet, selon la Fnil, les cotations européennes de poudre ont dévissé sous la barre des 1 300 € la tonne au printemps, soit une baisse de 400 € en un an. Dans ce contexte, la valorisation beurre-poudre atteint des niveaux extrêmement bas faisant «plonger la valorisation du lait».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes