L'Action Agricole Picarde 24 mars 2020 à 08h00 | Par Agra Presse

Le Cniel veut atténuer le pic de production de lait printanier

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans une lettre envoyée à l’ensemble des membres de la filière laitière le 20 mars, les quatre collèges de l’interprofession laitière, le Cniel, appellent «à atténuer le pic de production printanier par un lissage impliquant tous les acteurs de la filière», tout en veillant à la poursuite de la collecte de lait. De nombreuses laiteries ont d’ores et déjà demandé à leurs producteurs de modérer le pic de lactation, notamment celles de petite taille ou en zone de montage. «Vous nous remontez chaque jour vos difficultés pour continuer votre activité», indiquent producteurs, transformateurs coopératifs et privés, ainsi que le collège de la distribution. Le manque de main-d’œuvre, d’emballages ou des perturbations dans la sous-traitance semblent être les principaux sujets d’inquiétudes. Et pour répondre aux craintes de saturation des outils de transformation - et notamment de séchage-, ils assurent mettre «tout en œuvre pour maintenir la collecte sur l’ensemble du territoire et assurer ainsi le fonctionnement de toute la chaîne de transformation et distribution».

Le Cnaol appelle au maintien des AOP dans les linéaires

«L’appauvrissement alimentaire guette les rayons des grandes surfaces», alerte le Cnaol (fédération des AOP laitières) dans un communiqué du 23 mars. Elle note une «baisse très importante des commandes», une faible présence des AOP dans les catalogues drive des grandes surfaces et la réduction, voire la fermeture, des rayons coupe, alors que 38 % des fromages AOP y sont commercialisés. «Nous sommes effectivement confrontés à des décisions unilatérales de certains distributeurs qui stoppent brutalement les commandes, jugeant que les produits sous signe de qualité ne sont pas de première nécessité. C’est vraiment incroyable et scandaleux», juge Dominique Chambon, vice-président du Cnaol. En outre, la fédération «appelle à la responsabilité des distributeurs et de l’administration pour permettre une pluralité de l’offre et le maintien de la diversité des produits laitiers AOP dans les rayons». «Confinés et sans fromage de qualité, voilà un coup dur de plus pour le moral des Français !», résume Michel Lacoste, président du Cnaol.


Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui