L'Action Agricole Picarde 19 janvier 2018 à 10h00 | Par AAP

Le député Falorni veut que la loi réintègre les caméras dans les abattoirs

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Olivier Falorni, député apparenté PRG, s'est inquiété, le 18 janvier, auprès de l'AFP de la disparition de l'obligation d'installer des caméras dans les abattoirs du projet de loi Etats généraux de l'alimentation, qui doit être présenté le 31 janvier au Conseil des ministres. L'Assemblée nationale avait voté en janvier 2017 l'obligation d'installer des caméras dans les abattoirs dans le cadre de l'examen en première lecture de la proposition de loi «relative au respect de l'animal en abattoir» d’Olivier. Falorni. Cette loi n'a jamais été adoptée, mais ses dispositions devaient être reprises dans le projet de loi porté par le ministre de l'Agriculture à l'issue des Etats généraux de l'alimentation. «Dans le projet de loi, il y a une disposition sur le délit pénal qui est une reprise de mon article mais, pour moi, cela s'accompagne de l'outil nécessaire pour le caractériser : le contrôle vidéo. Et ça, ça n'y est pas», a indiqué le député.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui