L'Action Agricole Picarde 15 septembre 2017 à 08h00 | Par AAP

Le gouvernement mettrait «en péril des entreprises fragilisées» (Fop)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Fop a dénoncé le 13 septembre la volonté du gouvernement de remettre en cause l’utilisation du glyphosate. Soulignant l’absence d’alternative à cet herbicide, elle fustige, par voie de communiqué, «une approche populiste et dogmatique qui met en péril des entreprises fragilisées». Le ministère de la Transition écologique a annoncé le 29 août que la France s'opposerait à la proposition de Bruxelles de renouveler l’autorisation du glyphosate. «Cela remettrait en cause toute une organisation de filière et un schéma de développement créateurs de richesses, d’emplois et facteurs de cohésion sociale et territoriale», réagit la Fop. Et d’affirmer que l’agriculture de conservation, basée sur le semis direct, serait «condamnée à disparaître».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui