L'Action Agricole Picarde 01 décembre 2017 à 08h00 | Par AAP

Le marché exigera une réduction dans «cinq ou dix ans»

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le président de la commission Environnement à l’APCA, Didier Marteau, a affirmé, le 30 novembre, à l’Assemblée nationale, que la réduction des pesticides est «dans l’air du temps». «Le marché, demain, exigera une réduction des phytos» et cela «à cinq ou dix ans», mais «pas vingt ans», a-t-il dit, auditionné par la mission d'information sur les produits phytopharmaceutiques. Un basculement qui interviendra «en premier, sur les désherbants», a ajouté Didier Marteau. «Les viticulteurs l’ont compris, ils se sont tous engagés. Très vite, les productions légumières vont chercher des solutions, c’est déjà le cas sur des petites parcelles. Et les grandes cultures, ça suivra.» D’après ses chiffres, 25 à 30 % des agriculteurs sont déjà engagés dans une démarche de progrès sur l’utilisation des phytos. Un tiers «regarde et est très intéressé» pour les réduire. «Un autre tiers ne veut pas bouger», a-t-il indiqué.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui