L'Action Agricole Picarde 11 octobre 2012 à 14h14 | Par AAP

Le ministre veut ouvrir aux agriculteurs le droit de trier leurs propres semences

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Stéphane Le Foll veut favoriser la culture de variétés anciennes en simplifiant leur inscription au catalogue officiel des semences, a-t-il indiqué le 3 octobre. Selon son entourage, le ministre souhaite que l'ensemble des variétés, y compris anciennes, puisse intégrer le catalogue officiel par des procédures simplifiées et des frais d'homologation payés par l'Etat, afin de les tracer et de les protéger. Par ailleurs, le ministre a assuré que le décret d'application de la loi de novembre 2011 «ouvrira aux agriculteurs la possibilité historique de pouvoir trier leurs propres semences».
La loi instaure et encadre l'utilisation des semences de ferme, qui n'existait pas en droit, moyennant versement d'une redevance au Gnis, l’interprofession des semences, qui gère le catalogue et soutient financièrement la recherche et l'innovation, rappelle le ministère.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes