L'Action Agricole Picarde 15 septembre 2017 à 08h00 | Par AAP

Le porte-greffe transgénique résistant au court-noué est sans risque (étude)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Des chercheurs de l’Inra et du CNRS viennent de montrer que l’utilisation de porte-greffes transgéniques de vigne résistant au virus du court-noué ne modifie pas les populations de virus et bactéries du sol, a révélé l’Inra le 14 septembre. Voulant en avoir le cœur net, ils ont évalué, en milieu confiné, la possibilité d’un transfert de gènes. Ils n'ont pas détecté de transfert de la séquence transgénique du porte-greffe vers les virus ou les bactéries du sol après six à neuf ans de présence de vigne génétiquement modifiée.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui