L'Action Agricole Picarde 26 juillet 2018 à 08h00 | Par Réussir

Légumes de France dénoncent des prix «déconnectés» de la réalité en tomates et melons

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les producteurs de Légumes de France vont lancer aujourd’hui « une série de relevés de prix dans l’ensemble des enseignes de la Grande distribution » sur les tomates et les melons, a annoncé l’organisation dans un communiqué de presse mercredi 25 juillet. En cause notamment « des prix affichés dans les circuits de distribution qui sont totalement déconnectés » du marché « ce qui ne favorise pas la consommation de tomates alors que nous sommes en pleine saison ». Les cours de la tomate étaient déjà particulièrement dégradés au mois de juin en raison d’une météo favorisant l’atonie de la demande. En juin 2018 « les prix moyens de la tomate étaient inférieurs de 30 % à ceux de juin 2017 et de 26 % à la moyenne 2013-2017 », indiquait ainsi la dernière note Agreste. Après une faible amélioration fin juin, les prix « ont à nouveau sévèrement plongé depuis la mi-juillet », indique Légumes de France. « Les marges des distributeurs sont trop élevées et ne sont pas adaptées à la réalité du marché », ajoute-t-elle. « Aujourd’hui si on prend la tomate grappe, le produit le plus important en tomate, on a un prix de marché autour de 50 centimes pour le producteur et on retrouve des tomates en rayon entre 2 et 3 €/kg », précise Bruno Vila, secrétaire général de Légumes de France. « Avec le relevé de prix, on veut voir les enseignes qui jouent le jeu et celles qui abusent. Si on constate que certaines enseignes sont déconnectées, on le dira », précise-t-il.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes