L'Action Agricole Picarde 16 octobre 2017 à 08h00 | Par AAP

Les acteurs des filières agricoles accueillent d’un bon œil les annonces de Macron

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les chambres d’agriculture «saluent l’ambition» du discours porté par Emmanuel Macron le 11 octobre en clôture du premier chantier des États généraux de l’alimentation. Elles relèvent en particulier la «contractualisation pluriannuelle à l’initiative des agriculteurs avec des prix fixés sur des indicateurs de coûts de production» et l’«encadrement par la loi des promotions et du relèvement du seuil de revente à perte». La Fnab (producteurs bio) a aussi réagi : elle estime qu'il est «encourageant.» L’Association nationale de l’industrie alimentaire (Ania), elle, salue «un nouvel état d’esprit, une volonté commune de recréer de la valeur en mettant un terme à la guerre des prix». Enfin, pour France nature environnement (FNE), les annonces du chef de l'Etat «vont dans le bon sens» s'agissant «de la réduction de notre dépendance aux produits phytosanitaires, la valorisation des services environnementaux, l'étiquetage renforcé, le bien-être animal, l'indépendance de l'expertise, la formation agricole, la séparation de la vente de pesticides du conseil aux agriculteurs...».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui