L'Action Agricole Picarde 18 octobre 2017 à 08h00 | Par AAP

Les agences de l'eau ont «échoué» sur la prévention de la ressource en eau, selon l'UFC-Que Choisir)

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L'UFC-Que Choisir a demandé «une réforme urgente de la politique de l'eau» française, lors d'une conférence de presse le 17 octobre. L'action des agences de l'eau a été critique : «Elles ont échoué dans leur mission de préservation de la ressource en eau», affirme Alain Bazot, président de l'association qui estime les surcoûts de dépollution due aux pratiques agricoles en France entre 640 et 1 140 M€ par an. L'UFC-Que Choisir affirme, selon une enquête qu'elle a menée en 2013, qu'entre 60 % et 80 % des solutions mises en œuvre par les agences de l'eau sont des mesures palliatives. Pour y remédier, elle demande «une rénovation en profondeur de la gouvernance dans les agences de l'eau».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui