L'Action Agricole Picarde 17 juillet 2014 à 08h00 | Par AAP

Les chambres d’agriculture résistent face aux ponctions budgétaires de l’Etat

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP

La rigueur budgétaire de l’Etat pourrait avoir des conséquences très néfastes pour les chambres d’agriculture, selon le président de l’Apca Guy Vasseur. Reçu récemment par les ministres du Budget et de l’Agriculture, il s’érige contre un double projet de prélèvement de l’Etat sur les budgets des chambres d’agriculture. D’une part, il s’agirait de réduire la contribution de cette taxe de 2% supplémentaires chacune des trois prochaines années, c’est-à-dire 2% en 2015, 4% en 2016 et 6% en 2017. Soit au total sur trois ans un prélèvement de 36 millions d’euros. Deuxième étage de la ponction, toute trésorerie serait prélevée au-delà de ce qui constitue 90 jours de fonds de roulement. Ce qui représenterait environ 100 millions d’euros.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui