L'Action Agricole Picarde 27 janvier 2017 à 08h00 | Par AAP

Les coop laitières veulent un nouveau texte et non plus des modifications

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La fédération des coopératives laitières (FNCL) estime que les différentes modifications de la loi de modernisation de l'économie (loi Hamon, loi Macron, loi Sapin 2) n'ont pas suffi à rééquilibrer les relations commerciales, et elle souhaite «un nouveau texte, avec un nouvel état d'esprit», a expliqué son président Dominique Chargé, lors d'une conférence de presse le 26 janvier. «Il faut réécrire un nouveau texte, avec un dogme différent celui d'un enrichissement collectif». Selon D. Chargé, la LME avait été écrite dans un contexte de crainte d'inflation. Celui-ci ayant changé pour un contexte de crainte de déflation, il faut changer le texte.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes