L'Action Agricole Picarde 16 février 2017 à 08h00 | Par Stéphane Lefever

Les droits de l’usufruitier et du nu propriétaire

Lorsqu’il y a démembrement de propriété, ce bien est divisé entre le nu-propriétaire et l’usufruitier. Intéressante fiscalement, la donation de nue-propriété a de quoi séduire. Une pratique fréquente pour préparer la transmission, mais à manier avec précaution.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Le démembrement puis la donation est une pratique régulière en famille. Attention cependant à bien mesurer tous les enjeux, notamment pour l’habitation principale.
Le démembrement puis la donation est une pratique régulière en famille. Attention cependant à bien mesurer tous les enjeux, notamment pour l’habitation principale. - © Stéphane LEITENBERGER

Lors du démembrement d’un bien, l’usufruitier a droit à l’usus et au fructus, c'est-à-dire la jouissance du bien. Il jouit temporairement d'un bien dont une autre personne en a la propriété, à charge d'en assurer sa conservation. L’usufruitier peut utiliser les biens et en percevoir les revenus.


Au sommaire de l’article :
- Le nu propriétaire à l’abusus
- Gestion du bien
- Avant de donner
- Valeur fiscale l’usufruit et de la nue-propriété

Pour en savoir plus, retrouvez l’article intégral dans votre journal l’Action Agricole Picarde.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui