L'Action Agricole Picarde 06 mars 2017 à 08h00 | Par AAP

Les éleveurs d'ovins alertent le gouvernement sur l'accord de libre-échange UE-Océanie

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’accord de libre-échange entre l'Union européenne et l'Océanie (Australie, Nouvelle-Zélande) inquiète la FNO (éleveurs français d'ovins) «au plus haut point», selon un communiqué, le 3 mars. La Commission européenne doit proposer aux Etats membres de négocier «à partir de cet été», selon la FNO. Michèle Boudouin, présidente du syndicat d'éleveurs, déplore : «C'est une hausse des contingents d'importations accordés à l'Océanie que la Commission européenne semble envisager». Ainsi, les éleveurs lancent un appel au gouvernement français : «A nos côtés, exigez l'exclusion de la viande ovine de ces négociations.» En outre, les éleveurs rappellent que le contexte politique outre-Manche pourrait aussi déstabiliser l'élevage français : «La sortie du Royaume-Uni de l'UE va venir bouleverser nos échanges de viandes ovines et pourrait affecter considérablement les prix pratiqués sur notre marché.»

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui