L'Action Agricole Picarde 08 novembre 2018 à 06h00 | Par Réussir

Les ENR plaident pour l'intégration des biocarburants dans les émissions de CO2

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Les organisations professionnelles agricoles et industrielles concernées par la production d’énergies renouvelables (ENR) que sont Estérifrance (ester d’oléagineux), la FNSEA, les JA, le Ser et le SNPAA (fabricants d’alcool) demandent la prise en compte des spécificités des biocarburants dans le calcul des émissions de CO2 des véhicules. La méthode de calcul des émissions à l'échappement dite du «réservoir-à-la-roue» utilisée aujourd'hui, «n'a plus la pertinence qu'elle pouvait avoir dans un système recourant intégralement aux carburants fossiles», soulignent-elles dans un communiqué commun publié le 7 novembre. Elles proposent que, pour chaque sorte d'énergie utilisée par les véhicules neufs immatriculés, les États membres déduisent les émissions nettes de CO2 provenant des énergies renouvelables consommées. Les émissions de CO2 issues de la combustion des carburants renouvelables produits à partir de la biomasse ne contribuent pas au réchauffement climatique puisque ce CO2 a été préalablement capté par les plantes dans l'atmosphère, rappellent les cinq organisations.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui