L'Action Agricole Picarde 27 juillet 2018 à 09h00 | Par AAP

Les faibles moissons dans le Sud nécessitent un plan d’aides, selon l’AGPB

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’AGPB (producteurs de blé) a réclamé, le 26 juillet, des aides pour les céréaliers dans le Sud, touchés par une mauvaise récolte de blé. En effet, les récoltes de blé tendre et blé dur en Occitanie et Paca sont marquées par de faibles rendements et des problèmes de qualité, précise Arvalis. Face à «une situation un peu comparable à 2016» dans les zones méridionales, l’organisation réclame les mêmes mesures qu’à l’époque, a détaillé le président Philippe Pinta : indemnisation sans décote de la part des assureurs, dérogations aux règles européennes sur les aides Pac, dégrèvement de la taxe sur le foncier non bâti, avance de trésorerie à hauteur de 90 % des aides Pac à la mi-octobre. Sur le plan national, la moisson s’avère «décevante en quantité», mais «la qualité est largement au rendez-vous», selon Philippe Pinta. Les prix du blé tendre ont, quant à eux, bondi depuis une dizaine de jours, franchissant les 200 €/t sur Euronext, ce qui  «redonne un peu de baume au cœur».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui