L'Action Agricole Picarde 10 avril 2019 à 11h00 | Par Réussir

Les Français continuent de manger de moins en moins de viande à domicile

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«En 2018, dans un contexte de hausse des prix à la consommation, les achats en volume de viande par les ménages pour leur consommation à domicile se contractent de nouveau» pour la quatrième année consécutive, explique le ministère de l’Agriculture dans une note de conjoncture du 9 avril. Toutes les espèces sont concernées par cette désaffection à l’exception de la viande de canard dont les volumes progressent après deux années marquées par une crise sanitaire. La consommation de viande de porc à domicile (45 % des quantités de viandes achetées par les ménages) diminue de 3,4 % tant du fait de la viande fraîche que des charcuteries dont le déclin s’accélère. Les achats des ménages de viande bœuf (18 % des quantités totales) diminuent de 3,3 % en 2018. Alors que depuis 2012, la consommation viande de bœuf haché était à la hausse, elle diminue de 1 % «en lien probable avec l’augmentation de son prix d’achat», explique la note. Le poulet (17 % des achats) n’est pas non plus épargné. Sous toutes ses formes, sa consommation à domicile diminue de 1,1 % en 2018, après avoir progressé de 1,5 % en 2017.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui