L'Action Agricole Picarde 10 novembre 2017 à 17h00 | Par Florence Guilhem

Les Hauts-de-France en mode «Haute Fréquence»

Jusqu’au 25 novembre, les Hauts-de-France accueillent la deuxième édition du festival «Haute Fréquence». Revue en détail.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Emily Loizeau © D R Disiz la Peste © D R Les Wampas © D R Mathieu Boogaerts © D R Les Shériff © D R Magyd Cherfi © D R

De la Somme, en passant par l’Oise, l’Aisne, le Nord et le Pas-de-Calais, le festival de musiques actuelles «Haute Fréquence» (ex-festival «Picardie Mouv») revient par chez nous pour pousser la chansonnette. Au programme : trente-huit concerts, quatre-vingt artistes sur scène, des concerts en live dans des salles intimistes, comme dans des grandes scènes régionales. De plus, trente-huit projets de médiation culturelle destinés au jeune public sont prévus, tels que des ateliers d’écriture, des interventions dans les lycées ou des concerts privés…
Et parce que l’on ne change pas une équipe qui gagne, la formule du festival reste la même, soit, pour chaque date de la programmation une tête d’affiche et un artiste ou un groupe des Hauts-de-France qui monte. Ainsi, le 16 novembre, Louis Aguilar ouvrira le «bal» à l’Ouvre-Boîte à Beauvais avant que Petit Fantôme ne monte sur scène. Pop, électro, rock, chanson française, musiques du monde, rap… Il y en aura pour tous les goûts.

Les temps forts
Les Wampas, qu’on ne présente plus, se produiront le 25 novem­­­bre au Familistère de Guise, dans l’Aisne. Au programme aussi, Disiz la Peste, Amiénois d’origine, rappeur, écrivain et comédien, à l’affiche de «Dans tes rêves», «pètera les plombs», le 11 novembre, à la Faïencerie, à Creil, dans l’Oise. Gageons qu’il sera comme un poisson rouge sur la scène de la Faïencerie. A ne pas manquer non plus, L, Jeanne Added, Camélia Jordana et Sandra Nkaké à la cité Carter, à Amiens, le 23 novembre.
Parmi les autres têtes d’affiche, la sublime Emily Loiseau, le 22 novembre, à la salle Josiane Balasko, à Chambly (Oise). Cette musicienne hors-pair et chanteuse sensible, livre à travers son dernier album, «Mona», le récit de son histoire personnelle, avec des personnages surprenants, qui évoquent son enfance, sa mère dévorée par la psychose et son grand-père marin.
De poésie, il en sera encore question avec le chanteur Magyd Cherfi qui se produira, le 23 novembre, à Noyon, au théâtre du Chevalet. L’ex-leader du groupe toulousain, Zebda, qui a fait un carton avec les titres «Le bruit et l’odeur» et «Tomber la chemise», a depuis produit moult albums et livres. Un grand moment en perspective.
Autre date à retenir : le 11 novembre, Mathieu Boogaerts vien­­­dra pousser la chansonnette au cinéma Gérard Philippe, à Mers-les-Bains (Somme). Cet éternel «promeneur» (titre de son dernier album) partagera au travers de ses chansons ses rêveries, les paysages variés qu’il a traversés, les chemins sinueux des sentiments qu’il a empruntés, et ses souvenirs. Le chanteur poète évoquera le bien, le mal, le désir, la liberté et le futur. Avec Mathieu Boogaerts, c’est un voyage vers les hauteurs auquel vous êtes conviés.
Pour les férus de punk, ils ne seront pas en reste avec le groupe Les Chériff, créé dans les années 1980, alors fer de lance du rock alternatif aux côtés des Béruriers Noirs, des Wampas ou encore de la Mano Negra. Après un break volontaire d’une quinzaine d’années, les Montpelliérains reviennent en force avec la même énergie et l’envie intacte de mettre les doigts dans la prise !

Soirée de la scène régionale
A retenir aussi la date du 23 novembre. Ce soir-là, l’Espace Picasso de Longueau confiera sa scène à cinq artistes/groupes des Hauts-de-France. Le groupe L’Orage ouvrira le bal avec ses chansons sombres, corrosives et douces-amères, rappelant les univers d’Alain Bashung, de Jean-Louis Murat ou encore de Nick Cave. Suivront les artistes de November Polaroïd, qui mêlent les sonorités de la folk et de la dream-pop des années 1990. Les cinq musiciens du groupe Cheap Wine, des plaines isariennes, jouent avec les saveurs psychédéliques vieillies en fût de chêne et le blues de table qui tache. Ce sont eux qui le disent. A consommer avec modération et 13 % de pysché.
La musique soul sera aussi de la partie, avec le groupe Soul Addiction, qui fait découvrir ou redécouvrir à travers une formation épurée et intimiste les standards de la musique soul des années 1960 à nos jours. Pour finir, du blues rock électro, avec Nassim Miri & His Blues Hands. Originalité de ce jeune groupe : toutes les compositions de ce groupe sont les leurs. Ne reste plus qu’à vous souhaiter bons concerts à tous et toutes.

En pratique
Concerts à prix mini : entre 5 et 10 euros la soirée ! Les tarifs sont même réduits pour les jeunes détenteurs de la carte Génération #HDF.
Toute la programmation sur www.haute-frequence.fr
Infos et actus du festival sur : facebook.com/festivalhautefrequence/

Les dates dans la Somme

Jeudi 9 novembre : Furieux Ferdinand (Slam/Jazz) et Néobled (Slam/Jazz) au

Cinéma-Théâtre Le Méliès, à Ham, 7 rue du Théâtre
Samedi 11 novembre : Mathieu Boogaerts (Chanson) et Louiz (Chanson) au Cinéma
Gérard Philipe, à Mers-les-Bains, Rue Paul Doumer
Jeudi 16 novembre : Kel Assouf et Massto, au Safran, à Amiens, rue Georges Guynemer
Vendredi 17 novembre : Nord (Chanson, Rock, Electro) et Ali Danel (Chanson, Rock, Electro), à la Comédie de Picardie, à Amiens, 32, rue des Jacobins
Samedi 18 novembre : Paprika Kinski, Eleanor Shine et Kimberose, à l’Espace culture Pablo Picasso, à Longueau
Mardi 21 novembre : Oldelaf (Chansons françaises), Volo (Chansons françaises) et Rita
& messieurs Martin, à la salle de spectacles Vim’Arts, à Woincourt, Place de la Mairie
Mardi 21 novembre : Soviet Suprem (Musique actuelle, Musique de l’Est) et La Bonne Heure (Musique actuelle, Musique de l’Est), au Théâtre Les Docks, à Corbie, Place de la République
Mercredi 22 novembre : Kokoko ! (Musique électronique), Africaine 808 (Musique électronique) et Audiostone, à La Lune des Pirates, à Amiens, Quai Bélu
Jeudi 23 novembre : soirée de la scène régionale : L’Orage, November Polaroïd, Cheap Wine, Soul Addiction et Nassim Miri & His Blues Hands, à l’Espace culturel Pablo Picasso, à Longueau
Jeudi 23 novembre : L (Raphaëlle Lannadère) avec Jeanne Added, Camélia Jordana et Sandra Nkaké (Chanson), ainsi qu’Esa Nocona (Chanson), à la Cité Carter, à Amiens, rue Guyenemer
Samedi 25 novembre : Ensemble Flashback (Musiques actuelles, contemporaines) et Usé & KRab (…), à La Briqueterie, à Amiens, 2 rue Lescouvé

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui