L'Action Agricole Picarde 21 janvier 2016 à 08h00 | Par AAP

Les industriels chinois et étrangers ralentissent leurs investissements en Chine

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«En raison de l’augmentation constante du coût de revient de la production, des politiques de plus en plus strictes…, plusieurs producteurs étrangers de poudres de lait ont ralenti leurs plans d’investissement en Chine», annonce la lettre de veille internationale chinoise de FranceAgriMer en date du 15 janvier. Ainsi, l’article du China Business Journal, que rapporte FranceAgriMer, cite Danone, Fonterra ou encore Royal FrieslandCampina. De grandes laiteries chinoises ont également choisi de fermer leurs usines locales en optimisant leurs investissements à l’étranger : Yili a fermé plusieurs usines de production en gardant seulement les usines pour la production de poudre de lait en emballage de grande contenance ; Yashili vient de fermer une usine au Heilongjiang et transférerait progressivement la production des produits milieu et haut de gamme dans son usine située en Nouvelle-Zélande ; Synutra transfèrera progressivement sa capacité de production vers la France tandis que toutes les usines de Guangming de poudre de lait infantile se situeraient à l’étranger.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes
L’actualité en direct
Chambre d'agriculture de Picardie

    Les ARTICLES LES PLUS...

    Voir tous

    Voir tous

    À LA UNE DANS LES RÉGIONS

    » voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui