L'Action Agricole Picarde 25 janvier 2017 à 08h00 | Par AAP

Les pouvoirs publics saisissent l'Anses sur l'E171 utilisé en agroalimentaire

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le gouvernement a saisi l'Anses à propos d'une étude de l'Inra montrant que «l'exposition orale au dioxyde de titane (E171) (...) est susceptible d'entraîner des effets sur la santé», selon un communiqué de trois ministères (Santé, Agriculture, Commerce), le 20 janvier. Les résultats de l'étude témoignent «d'un effet initiateur et promoteur des stades précoces de la cancérogenèse colorectale, sans toutefois permettre d'extrapoler ces conclusions à l'homme et pour des stades plus avancés de la pathologie.» L'Anses devra déterminer «si l'additif alimentaire E171 présente un éventuel danger pour les consommateurs». Les résultats seront connus fin mars.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui