L'Action Agricole Picarde 01 juin 2018 à 08h00 | Par Réussir

Les Régions de France défendent une Pac à deux piliers auprès de J-C. Juncker

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Hervé Morin, le président des Régions de France, et plusieurs représentants des Régions de France ont fait part de leur « déception quant à la baisse globale du budget consacré à ces deux politiques historiques à fort impact territoriales » que sont la Pac et la politique de cohésion européenne, lors d’une rencontre avec Jean-Claude Juncker, le président de la Commission européenne, le 31 mai. Ces politiques « ne doivent pas être la variable d’ajustement des nouvelles priorités de l’Union européenne », ont ainsi fait savoir les représentants de Régions de France qui souhaitent qu'une augmentation du budget communautaire s'appuie « sur un accroissement des ressources propres ». Sur la Pac, ces derniers ont rappelé « la nécessité de maintenir les deux piliers » avec un premier pilier « permettant de maintenir le niveau de revenu des agriculteurs » et un deuxième « géré intégralement par les régions » et permettant « d’asseoir la modernisation de l’agriculture, de tenir compte des spécificités territoriales et de développer l’agriculture biologique ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes