L'Action Agricole Picarde 28 août 2020 à 09h00 | Par Agra Presse

Les salons agricoles veulent être reçus par Julien Denormandie

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Alors que la foire de Châlons (4 au 14 septembre) a été annulée il y a dix jours et qu'une décision préfectorale est attendue sous peu pour le Sommet de l’élevage (7 au 9 octobre), les organisateurs de salons agricoles regrettent de n'avoir pas encore été reçus par le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie depuis sa nomination en juillet.

Portée par le Salon de l'agriculture (Sia), une demande de rencontre émanant de sept salons agricoles* a été adressée, cet été, peu de temps après son arrivée au ministère, sans qu'une date ait pu leur être proposée depuis. «Le temps passe, les salons s'annulent et nous n'avons toujours pas de réponse, regrette le président du Sia, Jean-Luc Poulain. Nous ne sommes pas arrêtés sur des demandes en particulier, nous aimerions au moins avoir une discussion. Ces annulations ont un impact économique, non seulement sur les salons, mais aussi, par leur aspect international, sur la profession.»

Interrogé sur la tenue du prochain Sia (prévu du 27 février au 7 mars 2021), Jean-Luc Poulain y croit encore: «Nous nous posons beaucoup de questions, mais nous le préparons comme une édition normale. Et je tiens à ce qu'il se tienne, car la profession a besoin de ce salon.»

* Sia, Space, Innovagri, Terres en fête, Terres de Jim, Foire de Châlons et Sival

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes