L'Action Agricole Picarde 18 janvier 2017 à 08h00 | Par AAP

Les services vétérinaires des Landes confiants sur la stratégie de dépeuplement

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Après l'extension de la zone d'abattage préventif contre l'influenza aviaire le 17 janvier, le directeur départemental des services vétérinaires (DDSCPP) des Landes, Christophe Debove, s'est déclaré confiant sur la stratégie de lutte choisie par le ministère. Dans les Landes, 500 000 canards de la zone ont été sacrifiés. Les analyses de ces canards ont conduit à déclarer de nouveaux foyers. Ces nouveaux foyers sont tous situés à l'intérieur de la zone d'abattage préventif, mais certains sont situés en zone de surveillance, à plus de 3 km des foyers initiaux. Cela a conduit à élargir la zone à de nouvelles communes, où se trouvent plus de 160 000 canards. Dans la deuxième zone concernée par l'abattage préventif, située principalement dans le Gers, la situation est plus «calme», rapporte Christophe Debove ; les abattages n'y ont été pratiqués que dans les zones de protection (périmètre de 3 km), aucune apparition n'a été signalée dans la zone de surveillance. Une centaine de milliers d'animaux y ont été abattus.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui