L'Action Agricole Picarde 26 août 2020 à 11h00 | Par Agra Presse

Les vendanges ont débuté dans le Beaujolais avec trois semaines d'avance

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans les zones les plus précoces du Beaujolais, les premiers coups de sécateurs ont été donnés en fin de semaine dernière, avec environ trois semaines d'avance, constate la presse locale. Il s'agit du «deuxième millésime le plus précoce après 2003 depuis la mise en place du réseau Maturation en 1992», affirme Inter Beaujolais (interprofession) dans un communiqué le 18 août.

Le millésime 2020 aura aussi été marqué par la sécheresse, qui «est venue concentrer les raisins», avec des poids des baies et des grappes «relativement faibles», selon le communiqué. «L'état sanitaire du vignoble reste exceptionnel» et les vendanges sont attendues «dans la moyenne de ces cinq dernières années», ajoute l'interprofession. En raison de l'épidémie de Covid-19, les vignerons se sont vus distribuer plus de 15 000 sacoches et gobelets, ainsi que 55 000 masques, «pour leur permettre, en tant qu'employeurs, d'équiper leurs saisonniers». 25 000 vendangeurs sont attendus en Beaujolais, qui reste «le seul vignoble, avec la Champagne, où les vendanges manuelles sont majoritaires», avance Inter Beaujolais.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 19 unes régionales aujourd'hui