L'Action Agricole Picarde 18 décembre 2017 à 08h00 | Par AAP

Limagrain certifie qu'il n'y a «pas de nouvelles technologies» dans ses parcelles d'essai

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Limagrain a garanti le 15 décembre l'«absence de variétés issues des nouvelles technologies» dans ses champs au lendemain d'une action d'un collectif anti-OGM sur une parcelle de recherche. 70 faucheurs volontaires ont indiqué le 14 décembre avoir dispersé des semences sur une plate-forme d'essais de blé du semencier, située à Verneuil-l'Etang (Seine-et-Marne). Dénonçant un «acte de vandalisme», le directeur des semences de grandes cultures de Limagrain, Bruno Carette, a garanti l'«absence de toute biotechnologie ancienne ou nouvelle dans la parcelle que les faucheurs ont détruite». Après l'action du collectif, qui a consisté en un «sur-semis au milieu de deux essais», «entre 35 et 40 ha d'essais de recherche seront vraisemblablement à détruire, a estimé le directeur. On perd un à deux ans dans ces programmes de recherche» de sélection sur le blé conventionnel et le groupe n'«exclut pas à ce stade».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous