L'Action Agricole Picarde 15 mars 2017 à 08h00 | Par AAP

Livraisons suspectes de levure russe dans l’UE

Abonnez-vous Réagir Imprimer

La Commission européenne a lancé le 13 mars une alerte après la détection, aux frontières de l’Union, d’urée non indiquée sur l’étiquette du produit dans des livraisons russes de levure destinée à l’alimentation animale. L’ajout d’urée n’est autorisé par la législation de l’UE comme additif que pour les ruminants et doit être déclaré. Bruxelles «soupçonne fortement» une «falsification intentionnelle» de la part des fournisseurs russes, avec des risques pour la santé des non ruminants, mais aussi pour les ruminants en cas de dépassement de la teneur maximum en urée. L’ajout de 1 % d’urée dans le produit accroît son contenu en protéines de 3 % et permet «un gain économique de 9 € par tonne».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui