L'Action Agricole Picarde 02 mai 2019 à 09h00 | Par Réussir

Loi EGAlim : les coopératives «mises à mal» par une ordonnance

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Coop de France estime que l’ordonnance du 25 avril sur la coopération agricole, dans le cadre de la loi EGAlim, « risque de fragiliser la relation entre la coopérative et ses agriculteurs adhérents ». « A l’heure où la démocratie représentative a tant besoin d’être soutenue, ne mettons pas à mal des entreprises qui fonctionnent justement selon des valeurs mutualistes ! », déclare le président Dominique Chargé, dans un communiqué le 30 avril. La fédération déplore que, « malgré (ses) alertes », l’ordonnance du 25 avril sur la coopération agricole assimile le contrat coopératif à une relation commerciale. « A l’heure où la dérégulation des marchés et la mondialisation nous exposent à des défis sans précédent dans nos filières, il serait contreproductif de mettre à mal nos 2 400 coopératives agricoles, forme la plus aboutie d’organisation des producteurs qui ont tant besoin de conforter leur résilience et leur performance », ajoute le communiqué. Coop de France souligne que 81 % des adhérents disent se sentir « proches de leur coopérative » et que 77 % jugent que « le modèle coopératif répond aux défis de demain ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui