L'Action Agricole Picarde 27 mars 2019 à 09h00 | Par Réussir

Louis Dreyfus profite de sa cure de minceur

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Le groupe de négoce Louis Dreyfus Company (LDC) a vu son bénéfice net part du groupe augmenter de 12 % en 2018, bénéficiant du recentrage de ses activités sur fond de volatilité des matières premières agricoles due à la guerre commerciale USA-Chine. Son bénéfice net s’est établi 355 M$. Côté chiffre d'affaires, LDC affiche une baisse de 4,1 % à 36,5 Mrd $, en raison de ventes d'actifs menées dans l'année pour faire face à la crise, notamment la cession de ses engrais en Australie. L’Ebidta a fait un bond de 31 % à 1,048 Mrd $ «dans un environnement de marché caractérisé par des tensions commerciales internationales», selon un communiqué. LDC a en particulier réalisé une bonne performance dans le domaine de la trituration de soja, grâce à une «stratégie de couverture» sur le marché des oléagineux soumis à de fortes fluctuations, qui lui a permis de bénéficier d'«opportunités de marché». En clair, le groupe a bénéficié de la volatilité des cours due à la guerre commerciale menée entre les USA et la Chine.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui