L'Action Agricole Picarde 25 juillet 2018 à 10h00 | Par Réussir

Loup : lettre ouverte de l’APCA, de la FNSEA et des JA au préfet coordonnateur

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Dans une lettre ouverte du 20 juillet au préfet coordonnateur, Stéphane Bouillon, les Chambres d’agriculture, la FNSEA et les Jeunes agriculteurs demande un assouplissement des conditions des tirs de défense dans le cadre de la protection contre le loup. En effet, « l’augmentation de la population de loup adulte (+20 % depuis l’année dernière) se traduit par une recrudescence des attaques du prédateur sur les troupeaux », explique les syndicats. Pour cela, ils souhaitent que « les tirs de défense renforcée soient accordés aux éleveurs dès la première attaque, d’étoffer la brigade d’intervention du loup et d’autoriser les tireurs habilités à disposer d’armes équipées de lunettes thermiques ». De plus, les signataires alertent des importants délais de traitement des dossiers d’indemnisation qui « traînent en longueur » et demandent un traitement « dans les 24 heures suivant les constats des dégâts ».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui