L'Action Agricole Picarde 23 janvier 2019 à 18h00 | Par Thomas Quennehen (FDSEA 80)

Main-d'œuvre : les grilles de salaires agricoles au 1er janvier 2019

Un accord sur les salaires agricoles de la Somme a été trouvé entre les employeurs et les représentants des salariés. Un autre accord a également été trouvé concernant la valeur du point pour les cadres agricoles de Picardie.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © AAP



Depuis le 1
er janvier 2019, le Smic horaire est passé de 9,88 € à 10,03 € bruts, soit une augmentation de 1,5 %.
La commission mixte paritaire, rassemblant représentants des employeurs de main-d’œuvre et représentants des salariés s’est tenue le 16 janvier dernier pour décider des répercussions à appliquer sur l’ensemble de la grille des salaires.
A l’issue de la rencontre, un accord sur la revalorisation des salaires a pu être trouvé entre trois syndicats de salariés et la section des employeurs, représentée par Marc Droy, accompagné d’exploitants représentant l’ensemble des productions agricoles du département.
La nouvelle grille des salaires, applicable à compter du 1er janvier 2019, est présentée ci-dessus (sous réserve de validation après délai légal d’opposition).
Le même jour, réunis en commission mixte du personnel d’encadrement des exploitations agricoles de Picardie, les partenaires sociaux ont également convenu d’une nouvelle valeur du point cadre fixée à 11,33 € (cf. tableau ci-dessous).

Pour tout complément d’information, les employeurs adhérents à la FDSEA peuvent contacter le service main-d’œuvre à la FDSEA au 03 22 53 30 63 ou au 03 22 53 30 43.



Repères au 1er janvier 2019

Le minimum garanti servant de référence pour le calcul d’avantages en nature est maintenu à 3,62 .

Nourriture :
12,67 par jour soit :
• Matin : 1,90
• Midi : 6,34
• Soir : 4,43

Panier : 7,24

Chambre meublée :
28,96 / mois

Salaires des jeunes :
Agés de moins de 17 ans : 80 % du Smic : 8,02
Agés de 17 à 18 ans : 90 % du Smic : 9,03

Point cadre : 11,33

Le plafond de la Sécurité sociale :
3 377 mensuels et 40 524 annuels.



- © AAP
- © AAP

TEMOIGNAGE Marc Droy, président de la section main-d’œuvre de la FDSEA

Le dialogue social,
ce n’est pas sur les ronds-points !

Le dialogue social en agriculture n’est pas un vain mot et les rencontres entre la section main-d’œuvre de la FDSEA et les représentants des salariés se veulent toujours les plus constructives possible.

Ainsi, en 2018, avec les délégués de salariés, nous avons continué à améliorer le régime de prévoyance santé des salariés de la production agricole picarde. Dix ans après sa mise en place, cet accord, qui n’aurait pas pu voir le jour sans ce fameux dialogue social, est une véritable satisfaction.
Autre point, le 16 janvier dernier, nous avons trouvé un accord sur la revalorisation des salaires à la suite de la hausse du Smic. Seuls la CFDT, la CFTC et la CGC en seront signataires. En acceptant d’améliorer le taux horaire des emplois qualifiés et hautement qualifiés, essentiels pour nos exploitations, nous avons ainsi marqué notre volonté de continuer à travailler avec des partenaires responsables, eux, de leurs mandats.
L’actualité sociale sera encore riche en bouleversements cette année. Après la mise en place du prélèvement à la source viendra la création d’une grille de classification nationale des emplois dans le cadre de la future convention collective nationale. Il faudra que chaque exploitant «pèse» ses postes non plus seulement selon leur technicité ou leur degré d’autonomie nécessaire, mais aussi selon des exigences de responsabilités, de management et de qualités relationnelles.
Cela pourra paraître lourd à mettre en œuvre, mais il faudra le prendre comme un moyen d’améliorer le fonctionnement de nos entreprises en avançant sur des sujets pour lesquels nous ne sommes pas toujours à l’aise. Cela nous permettra de mieux les maîtriser pour faire face aux mutations de nos métiers.
Sur ce point, comme sur de nombreux autres sujets, notre FDSEA sera à vos côtés.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui