L'Action Agricole Picarde 27 novembre 2019 à 16h00 | Par AAP (avec Actuagri)

Manif du 27 novembre : une rencontre en haut lieu est-elle possible ?

Des responsables syndicaux à l'origine de la manifestation parisienne devraient être reçus dans quelques heures au ministère de l’Agriculture, en présence du ministre et d’un conseiller de l’Elysée.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
- © Actuagri

Le 27 novembre, la FNSEA et JA ont appelé une nouvelle fois les agriculteurs à se mobiliser. Comme le 22 octobre dernier, ils interpellent directement le président de la République et attendent des réponses de sa part. Ils dénoncent, les contraintes et les difficultés du secteur agricole : mise en place de zone de non-traitement (ZNT) autour des habitations, l’absence de prix rémunérateurs un an après la mise en place de la loi Egalim, les accords de libre-échange distorsifs.

Dans la nuit et tôt dans la matinée plus de 1 000 tracteurs ont convergé vers Paris à l’appel de la FNSEA et de JA, ils ont commencé à bloquer le périphérique parisien Intra-muros, c’est en milieu de matinée que plusieurs centaines d’agriculteurs se sont installés sur l’avenue des Champs Elysées, pour une action coup de poing. En début d’après-midi, les responsables syndicaux ont appelé leurs troupes à maintenir leurs positions que ce soit sur l’avenue ou sur le périphérique, et ce, afin de maintenir la pression jusqu’à ce que leurs messages soient entendus par le Gouvernement.

Une rencontre attendue avec l'Elysée et le ministère de l'Agriculture

Aux alentours de 15h30, la présidente de la FNSEA Christiane Lambert s’est rendue sur les Champs Elysées. Une source interne indique que les responsables syndicaux devraient être reçus vers 17h au ministère de l’Agriculture, en présence du ministre et d’un conseiller de l’Elysée.

Ailleurs en France, des actions de mobilisation se sont également déroulées. En Loire Atlantique, Jeunes agriculteurs et la FDSEA ont mené une opération de vérification de l'étiquetage dans une grande surface. Les ardéchois ont bloqué l’A47 au niveau de Givors. A Clermont Ferrand, des agriculteurs ont investi le péage de Gerzat. Quelle soit l'issue des discussions et de la mobilisation, la journée risque d'être longue.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui