L'Action Agricole Picarde 26 février 2018 à 12h00 | Par AAP

Mercosur : l’AIBS appelle à ne pas fragiliser la filière betterave et sucre

Abonnez-vous Réagir Imprimer

L’Association interprofessionnelle de la betterave et du sucre (AIBS) s’est opposée le 23 février à des concessions par l’UE dans les négociations avec le Mercosur. «Accorder des concessions supplémentaires au moment même où la suppression des quotas sucriers européens entraîne une forte dégradation des prix du marché communautaire, qui s’ajoute à celle des prix mondiaux, ne pourrait que fragiliser la filière betterave-sucre européenne et française», selon un communiqué. «A l’inverse, le Brésil, par sa politique monétaire, et d’importantes aides financières, soutient son secteur sucrier/éthanolier.» L’AIBS rappelle que «des concessions très significatives» ont déjà été faites au Brésil, premier producteur et exportateur mondial de sucre, qui portent sur «plus de 900 000 t» à droits réduits.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui