L'Action Agricole Picarde 08 février 2019 à 10h00 | Par Réussir

Méthanisation : Didier Guillaume veut s’attaquer au problème des délais

Abonnez-vous Réagir Imprimer

«Il n’est plus possible de mettre deux, trois, quatre ou cinq ans pour installer un méthaniseur, alors qu’en Allemagne six à huit mois suffisent», a déclaré Didier Guillaume le 7 février à l’Assemblée nationale. «Je souhaite mettre en place dans les semaines qui viennent un groupe de travail ou du moins une réflexion pour faire démarrer vraiment la méthanisation demain en France», a-t-il annoncé. Le même jour, le Syndicat des énergies renouvelables, le gestionnaire de réseau du gaz GRDF et le spécialiste du transport du gaz GRTgaz ont publié une déclaration commune estimant que le projet de PPE (Programmation pluriannuelle de l’énergie) «pourrait constituer un frein au développement de l’injection», alors que le nombre de projets d’injection inscrits a doublé, à hauteur de 661 projets enregistrés, «démontrant la dynamique favorable dans laquelle se trouve la filière».

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui