L'Action Agricole Picarde 10 avril 2018 à 11h00 | Par AAP

Miel : Interapi réfléchit à une cotisation volontaire prélevée par la distribution

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Pour financer la toute jeune interprofession apicole française, Interapi, les professionnels réfléchissent à la mise d'un prélèvement d'une cotisation volontaire (CV) au niveau de la distribution, en attendant une éventuelle cotisation volontaire obligatoire (CVO). Cette cotisation «serait répercutée au consommateur, précise le président d'Interapi, Eric Lelong. Cela ne dépassera pas quelques centimes par kilo». Elle concernerait les miels français et les miels importés. Interapi devrait valider son règlement intérieur et son budget prévisionnel en assemblée générale, le 27 avril. Puis, l'interprofession déposera sa demande de reconnaissance par les pouvoirs publics. «Cela peut prendre de quatre à six mois», explique Eric Lelong. Une partie du budget d'Interapi financera des projets portés par l'Itsap. Et le niveau de participation de l'Etat devrait dépendre du budget prévisionnel d'Interapi.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 23 unes régionales aujourd'hui