L'Action Agricole Picarde 24 juillet 2019 à 17h00 | Par Camille Lefranc

Moisson : des PS élevés et de bons potentiels de rendements

La récolte des blés et colzas, dans les terres samariennes a débuté, pour les premiers, lundi 15 juillet. Les résultats sont plutôt prometteurs.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
Au sud comme à l’est du département, si le temps reste au beau fixe, «la moisson devrait être terminée avant le 1er août.
Au sud comme à l’est du département, si le temps reste au beau fixe, «la moisson devrait être terminée avant le 1er août. - © Alix Penichou



C’est au fil de la maturité des céréales, que la plaine samarienne se vide peu à peu de ses orges, blés et colzas. Ainsi, à l’heure où nous rédigeons cet article, mercredi 24 juillet, plus de la moitié des blés sont aujourd’hui récoltés au sud et à l’est du département. Au nord et à l’ouest du département, ces secteurs sont toujours un peu plus tardifs, car les premières bennes de blé ont été livrées, ce mardi 23 juillet, soit une semaine plus tard. Par conséquent, 20 % des blés ont, à ce jour, été récoltés dans ces secteurs géographiques.

Côté résultats, bonne surprise ! Les différents organismes stockeurs présents sur le territoire s’accordent à dire que le potentiel rendement en blé est bon, mais reste tout de même très hétérogène. «En fonction des secteurs géographiques, de l’état des réserves hydriques, de la pluviométrie tombée en mai et juin derniers et de la qualité des terres, les rendements oscillent entre 70 et 120 à 130 qx/ha», commente Frédéric Toullet chef des régions sud et est de la coopérative agricole Noriap.
Le poids spécifique (PS) des blés récoltés est, quant à lui, très satisfaisant. «En moyenne, le PS des blés se situe aux alentours de 80 kg par hectolitre», annonce la coopérative agricole Calipso. Autre critère de qualité également beaucoup regardé lors de la récolte : la teneur en protéines. «Celle-ci est, pour l’instant, plutôt correcte, dans la limite contractuelle», explique Jean-Charles Denis, directeur de la coopérative de Calipso, «et se situe, en moyenne, au-delà de la barre des 11 %» pour Noriap.

Colza
En parallèle, la récolte des colzas a, elle aussi, bel et bien démarré. Plus de deux tiers des colzas ont été battus dans les régions sud et est de Noriap. «Les rendements ne sont pas extraordinaires et légèrement décevants», développent les différents organismes stockeurs. En effet, ces derniers sont inférieurs à ceux de l’an dernier et varient, cette année, en moyenne, entre 35 et 40 qx/ha.
Bref, quoi qu’il en soit, au sud comme à l’est du département, si le temps reste au beau fixe, «la moisson devrait être terminée avant le 1er août», explique Frédéric Toullet. Quant à l’ouest du département, les parcelles sont aujourd’hui tout juste mûres. La récolte devrait donc se terminer un peu plus tard.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 22 unes régionales aujourd'hui