L'Action Agricole Picarde 11 août 2016 à 08h00 | Par Camille Lefranc

Moisson piteuse : oui, mais pas pour l’orge de printemps

La moisson des blés s’accélère depuis lundi sur tout le département. Celle des orges de printemps débute et, contrairement aux céréales déjà récoltées, elle s’annonce normale.

Abonnez-vous Réagir Imprimer
La récolte des orges de printemps vient de débuter, les rendements annoncés sont compris entre 60 et 75 qx/ha.
La récolte des orges de printemps vient de débuter, les rendements annoncés sont compris entre 60 et 75 qx/ha. - © J.-C. Gutner

Après un rapide retour dans les cours de ferme, les moissonneuses batteuses sont reparties de plus belle dans les plaines. «Aujourd’hui, les blés sont mûrs», disent les organismes stockeurs. Les orges de printemps mûrissent et le beau temps annoncé pour ces prochains jours va permettre de bien avancer sur les récoltes. Ainsi, depuis samedi dernier mais, surtout depuis lundi, les chantiers progressent. L’Est du département se trouve plus avancé que l’Ouest. Dans le Santerre, «une bonne partie des blés ont déjà été récoltés», d’après Sana Terra, et entre 70 et 80 % des blés ont été fauchés pour Cap Seine. Alors que dans l’Ouest, seulement 10 à 15 % des blés ont été rentrés pour Noriap et 20 % pour Calipso.
Côté rendement et poids spécifique, il semblerait, pour le département, qu’à l’Ouest les résultats soient meilleurs. «Les premiers rendements recensés sont très hétérogènes, explique David Favier, directeur de Calipso. Ils varient entre 50 et 80 qx/ha.» Pour autant, David Favier estime un rendement moyen entre 67 et 70 qx/ha car, «à ce jour, on observe davantage du 70 - 75 qx/ha. Quant au PS, il n’est pas exceptionnel, en moyenne 73, avec une partie à 70 et une partie à 74», poursuit-il.
Pour Noriap, les premiers rendements observés pour ses secteurs Ouest et Nord s’organisent entre 35 et 75 qx/ha. Quant à la qualité, «le pire côtoie le meilleur. On a peu de beaux grains, avec des PS variant entre 60 et 75», explique Xavier Becquet. De l’autre côté du département, dans le Santerre «le rendement moyen des exploitations est compris entre 50 et 60 qx/ha, le PS moyen est de 70 et, côté protéines, on a une moyenne de 13,3», déclare Jean-François Florin, directeur de Sana Terra. Pour Cap Seine, les résultats se peaufinent aussi, le rendement moyen des exploitations varierait entre 40 et 55 qx/ha avec une moyenne de 70 de PS.

Orge de printemps : rendement et qualité à l’image d’une année normale
Après une récolte des orges d’hiver catastrophique, des colzas très moyens et des blés deux et parfois trois fois moins bons par rapport à l’année dernière, la moisson des orges de printemps sonne comme une belle surprise, avec des résultats en qualité et en rendement à l’image de ceux d’une année dite normale. La récolte vient de débuter, les rendements annoncés sont compris entre 60 et 75 qx/ha, le PS est plutôt bon, entre 63 et 65 et le taux de protéines relevé pour Cap Seine et entre 11 et 11,5.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

Les ARTICLES LES PLUS...

Voir tous

Voir tous

Voir tous

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 21 unes régionales aujourd'hui