L'Action Agricole Picarde 11 avril 2018 à 09h00 | Par AAP

NDDL : des heurts plus violents au deuxième jour, des projets agricoles détruits

Abonnez-vous Réagir Imprimer

Des heurts violents ont éclaté le 10 avril entre les occupants de la Zad de Notre-Dame-des-Landes et les forces de l'ordre, qui ont entamé la destruction de lieux de vie ou de projets agricoles parfois implantés de longue date sur le site. La veille, au premier jour de l'opération, «ils (les gendarmes, ndlr) ont détruit la bergerie des «100 noms». Aujourd'hui, ils sont en train d'attaquer d'autres lieux agricoles. Ils attaquent tous les projets agricoles, contrairement à ce qu'ils avaient dit», a considéré Sarah, expulsée lundi du lieu-dit «Les 100 noms». «Si, ce soir, la préfecture ne retire pas ses troupes, c'est la mobilisation générale», a annoncé l'agriculteur «historique» Julien Durand, porte-parole de la principale association d'opposants à l'ex-projet d'aéroport. Au deuxième jour de cette opération massive destinée à déloger les occupants, près de trois mois après l'abandon du projet d'aéroport, les affrontements se sont durcis avec «au plus fort de la journée» en face des gendarmes «350 opposants violents, équipés et déterminés à l'affrontement», selon le patron de la gendarmerie, le général Richard Lizurey, sur BFM.

Réagissez à cet article

Attention, vous devez être connecté en tant que
membre du site pour saisir un commentaire.

Connectez-vous Créez un compte ou

Les opinions émises par les internautes n'engagent que leurs auteurs. L'Action Agricole Picarde se réserve le droit de suspendre ou d'interrompre la diffusion de tout commentaire dont le contenu serait susceptible de porter atteinte aux tiers ou d'enfreindre les lois et règlements en vigueur, et décline toute responsabilité quant aux opinions émises,

Les brèves du journal
Prochaine brève

10 brève(s) » voir toutes

À LA UNE DANS LES RÉGIONS

» voir toutes 20 unes régionales aujourd'hui